Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 01:27

Les reptiles marins qui régnaient dans les océans, tandis que les dinosaures vivaient sur les continents, étaient-ils des animaux à sang chaud? Oui, selon des chercheurs français


Vue d’artiste d’un mosasaure (Prognathodon) et d’un plésiosaure, à droite (Elasmosaurus). (A. Bénéteau/© C.Lecuyer)Vue d’artiste d’un mosasaure (Prognathodon) et d’un plésiosaure, à droite (Elasmosaurus). (A. Bénéteau/© C.Lecuyer)

Les ichtyosaures et les plésiosaures auraient eu la capacité de maintenir leur corps à une température stable et élevée, expliquent ce vendredi dans la revue Science Christophe Lécuyer, du laboratoire Paléo-environnements et Paléo-biosphère (Université Lyon-1, CNRS), et ses collègues du Muséum national d'Histoire naturelle et de l'École Normale Supérieure.

Contrairement aux mammifères, les reptiles d’aujourd’hui sont des animaux dont la température corporelle est variable et dépendante de l’environnement. Pour les 
dinosaures, la question n’est pas définitivement tranchée: de nouveaux outils d’analyse permettront peut-être d’en savoir plus dans les années qui viennent. (lire Un thermomètre qui remonte le temps).

Qu’en est-il des reptiles marins de grande taille, les ichtyosauresplésiosaures et mosasaures, dont les ancêtres étaient des reptiles terrestres? Pour connaître la température de leur corps, Christophe Lécuyer et ses collègues ont analysé le ratio entre deux isotopes de l’oxygène (160 et 180) entrant dans la composition de l’émail de leurs dents.

ichtyosaure

Ils ont comparé ce ratio à celui des restes fossilisés de poissons de la même période (jurassique et crétacé), sachant que pour les poissons à sang froid la température du corps reflète directement celle de leur environnement.

Les ichthyosaures (ici un Platypterygius) ont évolué vers une anatomie très aquatique, rappelant celle d'un dauphin avec une nageoire caudale de poisson. (A. Bénéteau,© C.Lecuyer)

Température stable

En comparant poissons et reptiles marins ayant navigué dans les mêmes eaux, les chercheurs ont pu comparer la température ambiante à la température corporelle. Ils en déduisent que les ichtyosaures et les plésiosaures étaient sans doute capables de maintenir une température corporelle stable, d’environ 35°C, et même de produire de la chaleur en interne, comme aujourd’hui le thon ou le grand requin blanc. 

Cette 
homéothermie est un avantage pour les animaux marins qui parcourent de longues distance et qui chassent : elle permet de maintenir une activité musculaire constante, même en eaux froides. Reste à savoir à quel moment de l’évolution ces grands reptiles marins sont devenus homéothermes.

Pour les mosasaures, les résultats sont moins tranchés :il semblerait que ces reptiles étaient capables de contrôler en partie leur température, sans être homéotherme. Ils avaient aussi un mode opératoire différent, se plaçant en embuscade pour attraper leurs proies.

Cécile Dumas
Sciences et Avenir.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Miss Maou et son Antre de l'Occulte
  • Miss Maou et son Antre de l'Occulte
  • : Philosophie de Vie et développement personnel. Ce blog a pour but le partage, la publication de l'actualité dont on ne parle pas au 20h, l'échange sur l'Esotérisme, mes conseils, mes écrits et accessoirement ma Vie. Bienvenue à tous,
  • Contact

Recherche