Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 11:35

 

Washington, États-Unis – Les scientifiques pensent que la Lune, notre seul satellite naturel, aurait été créée à la suite d’une importante collision avec notre planète.


                             http://img.zigonet.com/cr%e9ation-de-la-lune/l-origine-de-la-lune-revelee_22845_w460.jpg

 

Le phénomène décrit comme le grand "Paf" par la NASA se serait produit il y a 4,6 milliards d’années lorsqu’un objet de la taille d’une planète serait entré en collision avec la Terre.

 

L’impact aurait alors créé un nuage de pierres "vaporisé" autour de notre planète qui s'est placé en orbite.  Le nuage par la suite se serait refroidi et se serait rassemblé afin de former ce que l'on appelle aujourd’hui la Lune.


Toujours selon la NASA, l’impact fût si violent qu’il libéra de la chaleur et de l’énergie donnant naissance à un océan de magma contenant de l’eau qui se serait évaporé lors des éruptions volcaniques.

 

Le magma en refroidissant aurait formé une couche de pierres sous la croûte.

Les scientifiques en ont ainsi conclu que la Lune posséderait beaucoup plus d’eau qu’ils ne le croyaient mais que celle-ci se trouverait en dessous de sa surface.

 

Source : Zigonet

 

Repost 0
Published by Miss Maou - dans Grimoire
commenter cet article
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 12:24

Bien le bonjour,

Au jour d'aujourd'hui la seule « Théorie » qui m'a le plus parlé à ce sujet là, est l'arbre Kabbalistique.

Pour mémo : le 1 engendre le 2 et le 3, etc... 


                                      http://pagesperso-orange.fr/famille.vigne/Elements/Images/Arbre_Tarot.gif


Peut-être un jour je trouverais une explication qui me paraîtra plus censé. Qui sait hein...

Pour le moment ça assouvi mon esprit « logique/scientifique/non religieux » à vous de voir.


Dans une recherche d'équilibre → Obnubilation de la nature. 
Il y a création d'un « objet » et son contraire. Pour qu'il puisse avoir une liaison/communication bref un fil entre les deux il nous faudra créer encore une 3ème chose.


Exemple : Le UN (1) engendre le Feu (2) et L'eau (3). Pour se servir des deux, qu'il y est interaction, hop L'Air (4).
Enfin, on stabilise le tout pour que ça ne s'écroule pas via la Terre (5).

Cependant, ces éléments à notre échelle nous apparaissent selon une densité qui nous est bien sûr perceptible.
On les perçoit lorsqu'ils sont dans une certaines densité...
Sur l'échelle du système solaire, ces éléments ne seront pas perçues de la même manière, à l'échelle de l'univers de même et ainsi de suite !

Pour moi la vision d'un Dieu en devient la recherche vers le Un unique, départ de tous les systèmes emboités existant. 

Mais où est-il ? Vous le savez-vous ? Comment y accéder ? Directement ….ça m'étonnerait....

Tel un point culminant tout au bout d'un escalier dont on ne perçoit pas la fin.

Cependant, tous les systèmes émanant les uns des autres, un mouvement énergétique à notre échelle, va tel un caillou jeté dans un océan, provoquer des ondes, plus ou moins perceptible certes, mais un effet quand même dans les systèmes en dessous du nôtre comme dans ceux au dessus.

Hors, si on jette ce caillou avec une certaine force, amplitude et sur un autre caillou dont on connait l'emplacement etc......L'effet d'onde sera plus important.
Vous voyez l'idée ?

Mais pour cela il faut savoir viser juste. Voici donc le soucis.

Bon je fais cours car là je m'étale et donc si je m'exprime mal n'hésitez pas à me poser des questions pour que je détails plus ma réflexion.


Pour moi les Dieux, Entités et compagnies sont des noms donnés afin qu'à notre échelle on puisse viser « juste/précisément» l'impact que nous voulons effectuer.
D'où nous mettons en mouvement des énergies précises nous permettant d'atteindre une cible pour provoquer un effet.

Un Vrai jeu de piste !

Pour atteindre un Dieu = une adresse, il nous faut une route à suivre (pouvant être différente mais dans ce cas le temps de trajet sera différents aussi) = rituel.
Et pour une adresse notre esprit a besoin d'un nom.

Pour cela des noms de déités/entités ont variés avec les années. 
Ainsi certains « Dieux » ont eu plusieurs noms différents.

Pourquoi ? Peut être tout simplement parce que notre langage a varié.

Qui n'a pas eu un nom de rue qui a été modifié ? Hors votre adresse, le lieu où vous habitez est resté le même.
Et le but des invocations etc... est d'obtenir un impact plus important sur l'action que nous voulons effectuer.

Donc l'origine des Déités / Entités est notre recherche et notre utilisation des forces énergétiques de l'univers dans un but qu'on s'est donné.

Notre esprit humain a besoin de nommé pour ciblé. Nous fonctionnons ainsi.

Après les autres êtres vivants pouvant peuplé l'Univers fonctionnent d'une autre façon, pourquoi pas ? Pouvons nous vraiment dire qu'ils n 'ont pas d'impact sur les différents systèmes ? Qu'ils n'en ont aucune conscience ?


Oh euh j'aimerais préciser que si on voit la totalité de l'univers comme des cercles emboîtés les uns dans les autres. 
En atteignant le grand cercle au dessus du notre, on pourra provoquer un impact en étant là sur l'intégralité du cercle de notre système de base.
D'où l'intérêt d'utiliser des « déités/entités » si on a besoin de nommer pour atteindre cet endroit bien sûr... D'où aussi certains n'utilise jamais de déités mais peuvent le « faire d'instinct , au feeling »....


En bref, 

Imaginons, tout cela est un exemple, des systèmes imbriqués. 
Attention, ces systèmes gardent une interaction continuelle ensemble et ne sont pas non plus indépendant les uns des autres.
Leur différence réside surtout en la densité des énergies perceptibles.

(Je dessine rapidement cela...finalement 10 minutes plus tard...)


1°) Systèmes imbriqués :

 




Soit le système dans lequel notre corps évolue et celui en rouge.




2°) On recherche a manipulé l'énergie vers un point du système au dessus de nous.

Le fait que cette énergie atteigne un point précis dans le système au dessus permettra un retour d'impact sur notre système « Matériel » double / Triple / plus encore selon la cible prise.

Le Nom de déités nous aidant à visualiser, ressentir, entendre, etc... selon notre façon de fonctionner, sert donc à situer « l'endroit » qui va servir d'amplificateur dans tel ou tel but.

D'où les correspondances et tout le tralala...mais ça reste encore un autre sujet.





Après tout, on lit souvent que les entités doivent se « Matérialiser » pour être perceptible.

Après selon notre mode personnel de perception : Visuel, Auditif, Sensitif,.... on ne va pas ressentir l'énergie de la même manière. D'où certains voient des Dieux « visualisation » de l'énergie considérée, d'autres entendent des voix et plus difficile il est, de décrire lorsque la personne est plutôt sensitive.

D'où pour une déité donnée, plusieurs personnes vont effectuer une description différente d'une même déité.
Et si on veut se prendre la tête, en effet, qui nous dit que dans les cercles au dessus du nôtre y'a pas un bidoulleur, des énergies manipulées dans le but de provoquer si ou ça sur notre « Monde »....?^^

Un méga Truman Show....Qui peut savoir^^.

Et donc tout ce blabla sans doute hors sujet pour dire bêtement : 


*Quelles sont vos croyances concernant l'origine des entités/dieux ?

Elles remontent à la création du TOUT.
Les hommes ont donnés un nom ou des noms particuliers à des énergies spécifiques, ressenties ou visées.

Car l'homme a besoin de Nommer pour décrire quelque chose.

*Pourquoi interagiraient-elles sur notre destin lorsqu'on les sollicite ? 

Tout est lié. Les entités,etc... servent d'amplificateurs.

Biz,

 

Repost 0
Published by Miss Maou - dans Grimoire
commenter cet article
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 18:42

Bien le bonjour,


Je profite en ce jour du 27 Mai, jour de Pleine Lune, pour vous proposez un Dossier en Vidéo sur la Lune et ses effets.


                       
                   

 En ce 27 Mai.



J'aimerais votre avis, vos croyance d'une part sur l'influence de la Lune sur les êtres vivants => Vous y croyez ? Et Pourquoi ?


Je reviendrais ensuite sur les aspects scientifiques démontrés de l'impact de la Lune sur notre Planète.


Aller c'est parti pour cet ancien reportage déjà vu pour certains et nouveau pour les autres, bon visionnage.

 

http://www.youtube.com/watch?v=_gtjTlu-7-Y

 

/!\ Comme vous allez le voir, les vidéos proposées sont orientés par les témoins. Garder toujours son sens critiques et son instinct de "fouineur".


Vidéo Bonus pour approfondir : "L'explication des marées" :

 

http://www.youtube.com/watch?v=h3mcc1sXUN4&feature=related


Voici enfin une série de 3 épisodes de 15 minutes (donc pour le moment où vous aurez du temps) intitulés :

" L'univers et ses mystères Ep16 - Les énigmes de la Lune"

 

1/   http://www.dailymotion.com/video/xcbm1i_l-univers-et-ses-mysteres-ep16-les_tech


2/   http://www.dailymotion.com/video/xcbmlq_l-univers-et-ses-mysteres-ep16-les_tech


3/   http://www.dailymotion.com/video/xcbp5i_l-univers-et-ses-mysteres-ep16-les_tech


 

Maou à tous et à vos commentaires^^,

Repost 0
Published by Miss Maou - dans Grimoire
commenter cet article
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 11:12

Le croquemitaine est cet être maléfique qui se cache sous votre lit ou dans votre placard.

 


                      http://www.paranormalnews.fr/images/stories/rokstories/2367975681_1.jpg



Son nom viendrait que croquer (manger, se nourrir) ou crocher (prendre avec des crocs ou des griffes) et de mitaine qui peut vouloir dire chat ou jeune fille, mais il est plus souvent fait référence aux mitaines, ces gants sans doigts. Le croquemitaine serait donc un mange-chat, un mange-jeune fille ou un mange-doigt.

Depuis
 Platon, le croquemitaine commence à faire parler de lui. Au fils des âges, il devient voleur d'enfant, homme qui fait peur aux enfants. Au Moyen-âge, il passe même par la cheminé pour apporter des cadeaux, ce n'est que plus tard et grâce à cela que l'on a fait la distinction entre le Père Noël et le Père Fouettard.

Le croquemitaine est tantôt un humain, tantôt un monstre, tantôt un esprit, mais son seul but est de faire peur aux enfants.

Selon la région de France ou du monde, il peut avoir plusieurs noms différents comme par exemple, le Bonhomme Misère en Anjou, Le Suèdois en Alsace, l'Ar Grec'hmitouarn en Bretagne, l'homme de la Barbe dans le Dauphiné, L'Ome pelut dans le sud Ouest, le Bonhomme de 7 heures au Québec, le Crodjambot en Wallonie,etc.

 

 

Il est aussi les héros de nombreux films et romans comme par exemple Boogeyman, les films avec Freddy Krueger qui lui-même est considéré comme un croquemitaine, Croquemitaine de Charlotte Bousquet ou de Anne-Laure Bondoux ou de Fabrice Lebeault, le Retour du Croquemitaine de Yeon-Cheol. On le retrouve aussi dans les romans de Stephen King, dans la collection Chair de Poule et dans des séries télévisées comme Charmed, Au-delà du Réél, Heroes, Buffy etc.

Source : Beehives sur paranormalnews

 

Repost 0
Published by Miss Maou - dans Grimoire
commenter cet article
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 17:18
La leçon de l' égyptien.



« L'un naît du Multiple....et le Multiple surgit de la dissolution de l'Un.... ». 

’exemple qui nous servira à illustrer très rapidement « l’écoulement des Nombres dans l’Univers » est celui que prenaient autrefois les Prêtres d’Égypte devant enseigner cette Loi Fondamentale aux Néophytes, postulant à une Initiation plus élevée. 

Le support en était très simple :
 une feuille de papyrus



Le Prêtre entrait dans la salle d’Études et montrait, sans prononcer un seul mot, à l’assistance silencieuse le Disque Solaire Ailé, Symbole du Divin, qui s’étendait sur un mur, derrière lui. Il regardait tantôt les élèves, tantôt le Disque.

Puis, il prenait une feuille de papyrus et, en la tenant bien haut entre le pouce et l’index de la main gauche, il la montrait. De l’autre main, index droit tendu, il montrait à nouveau la feuille, attirant fermement ainsi l’attention des élèves.

Ensuite, gardant toujours le silence, de l’index droit, il indiquait la feuille et une face de celle-ci, prolongeant bien son geste, voulant signifier ce que tous tentaient de comprendre. Puis, il indiquait à nouveau la feuille, la première face et la deuxième face. 
Enfin, de l’index il montrait seulement la feuille.

Le cours était fini. Chacun pouvait quitter la salle mais en gardant le silence sur ce sujet sacré.

Le lendemain, le Prêtre, toujours silencieux, réitérait devant la même assistance le processus de la veille mais, cette fois-ci, il pliait la feuille en deux, rabattant une face sur l’autre, puis il montrait de la main droite une des deux demi-feuilles séparées par la pliure.

Il pointait ensuite la première face de celle-ci et enfin la seconde et revenait sur l’ensemble, montrant la demi-feuille. 

Il faisait de même avec la deuxième demi-feuille et insistait, d’un geste précis, sur le face à face qui prévalait entre elles. Puis, pour finir, il dépliait la feuille, montrant successivement cette dernière, ses deux faces et, avec une extrême rapidité, il la pliait à nouveau, présentant les deux demi-feuilles ainsi formées. 

La leçon prenait fin dans le silence perplexe d’une assistance réfléchie.
Le lendemain, il reprenait la feuille de papyrus, recommençant à la plier en deux, puis il montrait à nouveau les deux demi-feuilles, séparées par la pliure. 

Il en pointait les deux recto et les deux verso, quatre faces en tout, et d’un geste enrobant, il montrait l’ensemble ainsi plié. 

Laissant là les élèves pensifs, il mettait fin au cours dans le même silence.

Le lendemain, toujours muet, le Prêtre renouvelait la gestuelle des trois jours précédents mais, une fois la feuille pliée en deux, il la repliait encore en deux. 

Montrant les quatre morceaux résultant de la deuxième pliure, il en indiquait les quatre recto et les quatre verso, huit faces en tout; puis, du même geste enrobant que la veille, il montrait l’ensemble doublement plié. 

La leçon s’achevait ici pour ce jour et tous pouvaient partir en silence.

Lors de la leçon du cinquième jour, quand la feuille était deux fois pliée, il pliait en deux celle-ci une fois encore et attirait du doigt l’attention des élèves sur les huit morceaux résultant de cette troisième pliure. 

Selon l’habitude, il en indiquait également les huit recto et les huit verso, seize faces en tout, et enrobait d’un geste l’ensemble. 

Ce jour-là, il laissait la feuille ainsi, trois fois pliée, et mettait fin au cours dans le silence requis.

Le sixième jour, devant l’assistance interrogative, il prenait la feuille telle qu’il l’avait laissée la veille, pliée en deux, trois fois de suite, et, d’un geste rapide, il la dépliait, montrant à nouveau la feuille de papyrus dans son état initial.
Puis il montrait le Disque Divin, les deux Ailes et la triple série de plumes composant chacune de celles-ci.


 




Enfin, de son index droit, il pointait le Centre du Disque et, en partant du haut de la Circonférence, il suivait cette dernière en tournant bien vers la droite ; 
une fois le Cercle fermé, il traçait du doigt, au sein de ce Disque et d’un geste continu, le côté droit, puis la base et enfin le côté gauche, d’un Triangle équilatéral dont les pointes touchaient bien la Circonférence. 

Finalement, il érigeait dans le Triangle un Carré dont un côté se fondait dans la base de la figure précédente.

Le septième jour, la feuille de papyrus n’était plus là; seul le Disque Divin était porté à l’attention de tous. 

Ne traçant plus quoi que ce soit, le Prêtre pointait longuement de son index droit le Centre, tout en regardant fixement les élèves. 

La leçon était vraiment finie. Il n’y avait pas de huitième cours.

En sept jours, les élèves avaient reçu le support de leur longue méditation future, devant encore et toujours garder le silence sur le fruit de leurs investigations... 

la Formation de l’Univers et la Loi des Nombres.


.........................................


La compréhension de ce texte sera travaillé dans un futur article.

Il est important dans un premier temps de réfléchir par soi même afin d'au mieux comprendre la suite.


A très vite,

 

Repost 0
Published by Miss Maou - dans Grimoire
commenter cet article
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 17:13

Bien le bonjour,

Aujourd'hui, je vous propose de la lecture qui poussera pas mal de réflexion.

Surtout accrochez-vous, le jeu en vaut la chandelle (ou la bougie, comme vous voulez^^).

Toutes les informations que vous verrez proviennent du livre « La Lumière sur le Royaume ou Pratique de la Magie Sacrée au quotidien» d' Alexandre Moryason.

Livre que je conseil vivement !

Vous pourrez lire cette source sur le site de Moryason.

Par contre, comme vous allez le voir, il ne faut pas hésiter à prendre son temps et à méditer sur le texte au fur et à mesure.
Ce n'est pas un roman qu'on peut avaler en un jour, loin de là.


LA LEÇON DE L’ÉGYPTIEN




Introduction :




« L’Un naît du Multiple... et le Multiple surgit de la dissolution de l’Un...»Empédocle d’Agrigente 


e sujet a longuement été débattu au cours des siècles et sa complexité est bien mise en évidence par une seule question : pouvez-vous dire ce qu’est, par exemple, l’eau ? 
Elle fait partie de notre environnement connu. Alors, pouvez-vous dire exactement ce qu’est l’eau ? 
Vous répondrez : 

— « L’eau est un liquide ; elle est rafraîchissante si on ne la fait pas bouillir ; elle a la capacité d’ôter les impuretés, de nettoyer, de dissoudre certaines substances ; le corps en a besoin, alors on la boit mais elle doit être douce et non salée comme celle de la mer... 




H : hydrogène — hydro et gène — littéralement « qui produit de l'eau », élément atomique le plus simple.
O : oxygène — du grec oxus, « acide », gaz invisible, élément clef pour la vie terrestre.
2H + 1O = H2O : une molécule d'eau !




Vous n’avez pas dit ce qu’« était » l’eau. 
Vous n’avez fait que décrire ses qualités. 
Poursuivant plus avant dans cette tentative, vous direz : 


« Les scientifiques disent que l’eau est un composé de deux molécules d’hydrogène pour une molécule d’oxygène. » 


Vous donnez une formule chimique mais ne dites toujours pas ce qu’est l’eau en soi. 

Pour continuer cette investigation, précisez, alors, ce qu’est la pensée ou l’amour, le fait de pouvoir, pour un être humain, penser et aimer.

Vous utiliserez des images et des sensations pour définir ce qu’est la pensée et l’amour ; vous en donnerez les différents contenus possibles ; au mieux, si vous le pouvez, vous élaborerez une formule mathématique représentant ce qu’est la pensée ou comparerez l’amour au champ d’une expansion magnétique. 


Mais la pensée ou l’amour, en eux-mêmes, vous ne pourrez pas plus les définir que vous n’avez pu définir l’eau... non pas parce que vous êtes stupide, mais parce qu’il est impossible, avec l’appareil mental actuel de l’homme, de le faire. 

Vous expérimenterez les effets de l’eau — agréables ou désagréables — comme vous vivrez les effets de l’amour et saurez que vous pensez. 


*Mais qui aime en vous et qui sait en vous que vous pensez ? 

Le débat se complique et il ne peut en être autrement.


Si donc nous sommes incapables de concevoir ce qu’est, en soi, l’eau, la pensée, l’amour — aucune formule chimique n’a pu déterminer la composante de la pensé ou de l’amour — et ce que nous sommes nous-mêmes, comment pourrions-nous exprimer, véritablement, sans altération possible, ce qu’est l’Immensité Universelle et le Concept le plus inaccessible que la formulation humaine nomme « Dieu » ?


Vous utiliserez le même appareil mental pour tenter pareille formulation et vous direz :


« Dieu est « comme » une chaleur dans le cœur, une paix « indescriptible », une immense Lumière, un ciel infini, une mer sans rivages, etc... » 

Intellectuellement, vous n’avez pu dire véritablement ce qu’est « Dieu » en Soi ; vous n’avez exprimé que Ses Qualités de même que vous n’avez pu dire ce qu’est l’eau ou l’amour ni ce que vous êtes vraiment vous-même. 


Or si vous ne pouvez rien dire de la réalité de quelque chose ou de quelque phénomène que vous expérimentez chaque jour, vous ne pourrez pas plus pénétrer la Réalité Divine. 


Cette impossibilité réside dans le fait que nous raisonnons en tant qu’« entité séparée » : il y a l’autre, "mon ami Jean, par exemple, et moi ; nous sommes deux ; lui et moi, ce n’est pas le même être ; quand Jean a mal aux dents, ce n’est pas moi qui souffre car lui a mal et moi, non... ; la table et moi sommes deux modes d’existence différents : la table est un objet hors de moi, hors de mon corps, et moi, je suis un être animé... » 


Autant de définitions qui se fondent sur une séparativité entre tout ce qui existe et nous ; effectivement, « la table et moi ne pouvons être confondus... 

Cette séparativité implique une distance, un espace séparateur : la table est ici — même à un mètre de moi, mais pas en moi — et moi, je suis là. 
Cet espace, exige, pour être parcouru, du temps : il me faut quelques secondes pour toucher la table parce que, effectivement, elle est à un mètre de mon corps... » 


Ce développement semblera bien simpliste à ceux qui s’attendent à aborder dans un tel chapitre des concepts d’une extrême abstraction, révélant, selon eux, tout « le sérieux » de la question. 


*Mais qui ou quoi, en eux, est dans cette attente ? 

Leur intellect. 


Or, nous l’avons constaté, l’intellect humain ne peut « connaître » la réalité de quoi que ce soit ; il décrira seulement en son propre langage « les qualités » d’une réalité expérimentée (l’eau, l’amour, la pensée) et s’il est intègre, il reconnaîtra, qu’en vérité, il ne « connaît » rien. 

Même si nous commençons à savoir comment utiliser certaines choses — l’électricité ou certains composants chimiques de la matière dense — savons-nous ce que sont réellement l’électricité et la matière ? 


Fondé sur la « séparativité », l’intellect ne peut connaître la « réalité » de quoi que ce soit, la réalité de l’eau, de l’amour, de la pensée, de l’Univers et donc du concept de « Dieu ». 


C’est pourquoi l’Univers et le concept du Divin ont toujours été décrits au moyen d’images ou de symboles susceptibles d’éveiller en nous la possibilité d’une appréhension approximative, même indicible, de ce qu’ils sont. 
Toutefois, la meilleure approche en est donnée par les Mathématiques.


Il ne s’agit pas des mathématiques « humaines », fondées sur les critères de la « logique », telle que l’intellect conçoit celle-ci — nous avons des élucubrations mathématiques qui s’effondrent à la moindre démonstration, tout aussi logique, de leurs contraires — mais des Véritables Mathématiques, celles qu’aucune démonstration opposée ne saurait détrôner. 


Ces Mathématiques, constituant « le fil d’Ariane » dans le labyrinthe de l’intellect, ont été qualifiées de « Divines » parce qu’elles contribuent à la Connaissance du concept de Dieu, de l’Univers et donc de ce que nous sommes. 


Ce sont celles que Pythagore apprit en Égypte, qu’il enseigna et qui permirent à la science de découvrir, beaucoup plus tard, certaines facettes de la réalité qui nous entoure. 
Ce « Fil » est « la Loi des Nombres » , Loi révélant la Base sur laquelle s’agencent toutes les Forces Universelles. 


Ceci sera vrai non seulement pour comprendre la réalité du monde physique et plus subtil, mais aussi et surtout, en ce qui nous concerne, pour savoir si une pratique dite « théurgique » est véritablement telle : si c’est bien l’Œuvre Divine qui est mise en activité et non pas une aberration intellectuelle, toute logique en apparence, mais aberration, cependant, menant à un désordre des forces en soi et autour de soi. 


Ce sont ces Mathématiques que révèlent également l’Arbre de Vie Kabbalistique , leur adjoignant des images, des symboles, afin d’expliquer l’Infini à ce qui est fini — l’intellect — et permettant à l’être humain d’appliquer concrètement ce Savoir pour transmuter ses limites. 


Ce mode de raisonnement et l’application de la Connaissance dans la vie quotidienne provoqueront l’éveil progressif en l’homme du véritable « appareil captateur » de la Connaissance, lequel, ignorant la séparativité , se révélera être Celui Qui Connaît. 

Et il sera tel, parce qu’il fonctionnera « au cœur » de toute chose, « au centre ». 
Cette « centralité » de l’être engendrera l’union du Connaisseur (vous, qui voulez connaître) et l’objet de la Connaissance (chaque chose, l’eau, l’amour, la pensée, vous-même, l’Univers et le concept de Dieu) et fera véritablement savoir que c’est seulement au Centre que l’on devient le Tout. 


Par cette Connaissance, le chercheur saura alors que les livres lui ont seulement ouvert le Chemin mais qu’ils n’ont jamais pu lui communiquer l’expérience de l’Essence de l’Univers et de la Divinité.

En conséquence, le texte qui suit espère contribuer, comme le font tant d’autres, à l’ouverture du Chemin en proposant une représentation symbolique de l’Univers et du concept Divin mais il ne saurait prétendre décrire véritablement ce qui est.


......................................................................




Repost 0
Published by Miss Maou - dans Grimoire
commenter cet article
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 09:13

Bonjour,


Je vous propose un passage de l’introduction du livre de Sarah Bartlett « L’Aura » aux éditions Guy Trédaniel.

                                   http://www.peacefulmind.com/images/Aura.gif

« Depuis la nuit des temps, l’aura a été représentée soit par une auréole, soit par une gamme de lumières colorées entourant la tête.

La majorité des gens est persuadée que seuls les médiums et les voyants extra-lucides peuvent voir les auras.

En vérité, vous n’avez pas à « voir » physiquement l’aura avec vos yeux.

Vous pouvez la percevoir ou en être conscient – qu’il s’agisse de la vôtre ou de celle d’une autre personne – en utilisant vos autres sens, l’ouïe, le toucher, l’odorat et l’intuition.

 

                                              http://thethreadsthatbindus.webs.com/Aura.jpg


La lecture des auras est analogue à l’interprétation de votre état d’esprit et de votre état physique actuels.

Etre à même d’interpréter le champ énergétique de l’aura d’autrui signifie être capable de mieux comprendre cette personne, de découvrir ce qui la fait fonctionner.

La connaissance de l’état actuel de votre aura, de votre énergie vitale, vous offre la possibilité d’examiner votre mode de vie, votre carrière professionnelle, votre santé et vos relations et de tâcher de les améliorer ou d’effectuer des changements, d’y intégrer peut-être certaines qualités et aspects manquants. »


                  http://detoxionicfootbath.files.wordpress.com/2009/12/aura-image.jpg

L'aura peut être vue, mais aussi entendue, humée, touchée et "perçue".


Pour avoir une bonne sensation aurique, il faut faire appel à tous les sens, pas uniquement à un seul.


En développant la sensibilité de tous vos sens, vous pourrez découvrir la "Vibration" colorée de votre aura, ainsi que celle des auras des autres gens.

Repost 0
Published by Miss Maou - dans Grimoire
commenter cet article
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 10:30

Bien le bonjour ,

Alors si vous deviez au jour d'aujourd'hui avoir un Top 10 de vos pierres favorites,

Cela donnerai quoi ?

Personnellement, à la volée mon Top 10 est le suivant :

                                               1- Cristal de Roche :

                                                      http://www.adamantane.net/poecriture/le_cristal_opaque/cristal_de_roche/


2- "Ambre" :

                                             http://www.gralon.net/articles/vignettes/thumb-l-ambre---histoire-et-legendes-1654.gif


3- Turquoise :

 

     http://www.beauty-frenchtouch.com/public/datas/membres/632/image/turquoise-bead.jpg


4- "Perle"  :

                   http://www.netperles.be/photos/AUS01_1.jpg

5- Améthyste :

                 http://www.massage-health.ch/images/pierres/amethyste.gif


6- Grenat :

 

http://www.massage-health.ch/images/pierres/grenat.gif
7- Obsidienne noire :

 

http://www.massage-health.ch/images/pierres/obsidienne.gif
8- Quartz-Rose :

http://www.massage-health.ch/images/pierres/quartzrose.gif
9- Lapis-Lazuli :

http://www.massage-health.ch/images/pierres/lapis_lazuli.gif
10- Tourmaline noire :

                                         http://www.massage-health.ch/images/pierres/tourmalinenoire.gif

Entre " " j'ai mis les "pierres" issu du monde animal.

Et vous ?

Maou,

Repost 0
Published by Miss Maou - dans Grimoire
commenter cet article
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 10:31
http://04.img.v4.skyrock.net/044/xbreizhx/pics/275643508.jpg

Correspondances basique selon le but du Rituel



* Amour : 

Abricot (graine),Basilique, camomille, cannelle, clou de girofle, coriande, cumin, genévrier, gingembre, iris, jasmin, lavande, lotus, marjolaine, pommes, racines adam et eve, romarin, rose, thym, vanille, vétivers.

* Aphrodisiaques :

Anis, ambe, basilique, cannelle, gingembre, clou de girofle, olive, patchouli, persil, bois de santal, cèdre, pin, radis,sésame, vanille.

* Argent, richesse :


Amande, basilique, camomille, cannelle, cèdre, érable, jasmin, menthe, orange, pêche, raisin, sauge, riz.


* Chance :

Aloès (non recommandé pour usage interne), ananas,anis, menthe, orange, rose, trêfle, vétivers.

* Divination :

Angélique ( vision), acacia, anis, bois de santal, iris, jasmin (rêves), orange.


* Exorcisme :

Ail, angélique, basilique, copal, cumin, lilas, menthe, myrrhe, oliban, pin, sang de dragon, romarin, sauge.

* Guérison :

Anémone, angélique, cannelle, citron, cyprès, eucalyptus, laurier, menthe, patate(+ magie des images),pomme, pin, romarin, rose, tabac, thym, violette.

* Projection astrale :

Benjoin, bois de santal, cannelle, jasmin.

* Protection :

Angélique, aloès, anis, basilique, bois de santal, cèdre, copal, cumin, cyprès, eucalyptus, iris, jacinthe, lavande, laurier, lilas, menthe, myrrhe, oliban, pin, poivre, radis, rose, sang de dragon, sauge, tomate, verveine, vétivers, violette.


* Purification :

Anis, benjoin, bois de santal, camomille, cannelle, cèdre, copal, fenouil, laurier, lavande, myrrhe, oliban, persil, romarin, sang de dragon, thym.


.............................



Certains pourront se demander alors : 
pourquoi utilise-t-on un ingrédient plutôt qu'un autre ?

Premièrement : La préparation devra-t-elle être ingurgitée ? 

=> Si oui, beaucoup de produits sont nocif à faible , à forte dose. 
Et surtout attention aux personnes malades et aux femmes enceintes !

Et ainsi de suite, chacun trouvera les éléments adéquats pour sa préparation. 
Le but d'une tisane de guérison de tel symptômes, nous serons d'accord, ne doit pas en guérir certains et en provoquer de nouveau....

Dernier point si ça peut vous intéresser :

On peut donc effectuer des substitutions, puisque bon nombre d'élément s'avère posséder les mêmes propriétés.
Et c'est bien pratique !

Deux règles restent importante à observer :

- La rose peut remplacer toutes les fleurs, l'oliban toutes les résines, et le romarin toutes les herbes.

- N'employez pas plus de 3 substituts à la fois.
(personellement j'évite d'en substituer plus d'un...)"

Repost 0
Published by Miss Maou - dans Grimoire
commenter cet article
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 10:25

 

Fiche "La Lune" : Explication de ses phases.


Bien le bonjour,

On parle sans cesse de lune montante, descendante, croissante, décroissante,...

Mais à quoi donc tout cela correspond ? !

Voici une petite synthèse du pourquoi du comment que Lune Croissante et Montante c'est Différent !



Alors voici ce que je vous propose :

Montante et descendante correspondent à la position de la lune sur l'écliptique dans le zodiaque sidéral.

Imaginez l'équateur de la Terre découpé par les 12 signes du zodiaques.

C'est bon ? Parfait 

Alors la lune fait le tour de ce zodiaque en 27 jours et 1/2 (il me semble en gros).

Donc elle est montante en gros 13 jours 1/2 et descendante 13 jours 1/2.

Montante => lorsqu'elle se balade de 0°C du Capricorne à 29 ° des Gémeaux.

Descendante => de 0° Cancer à 29° Sagittaire.



Et bien sûr l'inverse pour l'Hémisphère Sud.


Voici 3 images pour illustrer cela : 

http://www.astroariana.com/IMG/jpg/Declitotal-3.jpg

Puis pour le mouvement lunaire passant au niveau du Zodiaque :

http://desphaeris.com/4-images/articles/gagnond004.jpg

 

http://www.astroariana.com/IMG/jpg/Latitude_eclip.jpg

A vos commentaires,


Biz biz, 


Repost 0
Published by Miss Maou - dans Grimoire
commenter cet article

Présentation

  • : Miss Maou et son Antre de l'Occulte
  • Miss Maou et son Antre de l'Occulte
  • : Philosophie de Vie et développement personnel. Ce blog a pour but le partage, la publication de l'actualité dont on ne parle pas au 20h, l'échange sur l'Esotérisme, mes conseils, mes écrits et accessoirement ma Vie. Bienvenue à tous,
  • Contact

Recherche