Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 09:54

Le transport aérien rêve de se mettre au "bio"

  • Agrandir la fonte
Le secteur aérien place beaucoup d'espoirs dans les biocarburants pour freiner sa consommation de pétrole et ses émissions de CO2, mais tout reste à faire alors qu'une croissance galopante lui est promise dans les prochaines décennies. (c) AfpLe secteur aérien place beaucoup d'espoirs dans les biocarburants pour freiner sa consommation de pétrole et ses émissions de CO2, mais tout reste à faire alors qu'une croissance galopante lui est promise dans les prochaines décennies. (c) Afp

Le secteur aérien place beaucoup d'espoirs dans les biocarburants pour freiner sa consommation de pétrole et ses émissions de CO2, mais tout reste à faire alors qu'une croissance galopante lui est promise dans les prochaines décennies.

Début mai, la première compagnie aérienne allemande, Lufthansa, a annoncé son intention d'utiliser un mélange de kérosène et de biocarburant sur des lignes régulières d'ici à deux ans, après des vols d'essais d'Air New Zealand, Continental Airlines, JAL et KLM en 2008-2009.

"Les biocarburants, ça fonctionne", le problème c'est leur caractère durable, a affirmé Christian Dumas, directeur de l'environnement et du développement durable chez Airbus, lors du Forum international des transports qui s'est tenu cette semaine à Leipzig (est de l'Allemagne).

Certains biocarburants dégagent plus d'énergie que le kérosène pour moins d'émissions de dioxyde de carbone (CO2), gaz à effet de serre considéré comme l'un des grands responsables du réchauffement climatique.

Mais leur culture à grande échelle risquerait de s'imposer dans certaines régions du monde au détriment de besoins alimentaires de base, de l'eau ou des forêts. Leur production pourrait émettre plus de CO2 que leur usage permettrait d'en réduire.

Le bilan carbone est "pour l'instant plutôt médiocre" et les biocarburants de deuxième génération "ne sont pas encore au point", estime Yves Crozet, professeur d'économie des transports à Lyon (France).

Cette nouvelle génération qui promet de meilleurs rendements expérimente des plantes comme le jatropha, la cameline ou les algues. La première génération s'appuie sur des produits issus de l'agriculture, comme le maïs, le soja ou le tournesol.

"Les biocarburants dans le secteur aérien, c'est largement de la communication", car le transport aérien ne veut pas apparaître comme un "prédateur" sur les ressources mondiales de pétrole, poursuit M. Crozet.

Celles-ci se raréfient et font monter les prix du carburant, alors que le trafic aérien passagers devrait au moins tripler de volume d'ici à 2050, selon le dernier rapport annuel du Forum international des transports.

Or les besoins de pétrole de l'aviation sont colossaux. Avec environ 20.000 avions aujourd'hui, le secteur avale 12% du pétrole utilisé par les transports dans le monde, selon ce rapport.

L'addition va en outre se corser avec la mise en place des systèmes d'échange de quotas d'émissions (ETS) pour les compagnies aériennes. Ce marché devrait voir le jour dès 2012 dans l'Union européenne.

Les compagnies aériennes devront ainsi acheter des "crédits carbone" en fonction de la quantité de leurs émissions de CO2. Lufthansa par exemple prévoit une charge annuelle entre 100 et 300 millions d'euros pour s'affranchir de ce droit à polluer.

L'Association internationale du transport aérien (IATA) avance le chiffre de 100 milliards de dollars d'investissement pour atteindre son objectif d'utiliser 6% de mélange de kérosène et de biocarburants en 2020 pour réduire de 5% les émissions des avions.

A l'horizon 2050, le secteur aérien vise une réduction de 50% de ses émissions par rapport à aujourd'hui, selon des objectifs annoncés lors du sommet des Nations Unies sur le climat en décembre dernier à Copenhague.

Une répercussion de la facture énergétique du transport aérien sur les prix des billets d'avion semble inévitable à terme, mais les compagnies aériennes préfèrent ne pas jeter de l'huile sur le feu pour l'instant.

"Il faut que le prix soit juste", a simplement glissé Matthias von Randow, lobbyiste d'Air Berlin, au forum de Leipzig.



Source : AFP

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lypha 05/06/2010 14:10



Je sais bien que les biocarburants sont extrêmement dangeureux car il demande une agriculture intensive.


Quant à la faim dans le monde, elle existe déjà en France !!!!!! Petit Sultan ne voulait pas trop croire que des enfants, ici, dans ma ville vivaient dans la rue. Il est donc venu avec nous faire
nos BA avant Noël . Mais, le malheur, c'est que j'ai vu des associations "caritatives" refusaient nos affaires : ils n'acceptaient que du neuf !!! Chez l'Abbé Pierre, les bénévoles en ont aussi
assez, de se faire racketter par ceux qu'ils aident !!!


J'ai emmené également Petit Sultan dans un magasin associatif . Là, les moins chanceux peuvent se vêtir à bas prix et tous nos vêtement ont été pris ! petit Sultan a vu des enfants qui
regardaient des jouets d'un oeil concupiscent (je te passe l'état des jouets) et les parents ne pouvaient rien acheter. Dur Dur! Mais, au moins, les gens retrouvent leur dignité : on ne leur
donne rien, ils achètent (20cts ou 1 euro..)


Je pense que pour aider au moins, les pays les plus pauvres il faut l'éducation à tous les niveaux (et la contraception). ce qui commence à arriver.


Après les aides d'urgence (après tremblements de terre, tsunami...) c'est autre chose


Comme je fais court mon discours peut sembler bancal ! Tant pis !


Mais, il y a beaucoup à dire et surtout encore plus à faire !


Bonne journée


L^ypha



Miss Maou 08/06/2010 23:29



Je te suis t'inquiète pour le discours "bancale" .


 


+1 à tout ce que tu fais : si tout le monde devient comme toi.....Sacré avancé pour notre Monde !


 


J'aime aussi le principe des SEL, très bon principe côté dignité, partage, convivialité, ....



lypha 04/06/2010 11:00



De toute façon, il y a toujours un revers de la médaille ! Qu'on connaitra un jour ou l'autre à plus ou moins brève échéances! Peut-être que nous trouverons une autre forme d'énergie aussi !
Enfin le "nous" est bien prétentieux!


Toujours très intéressant tes artcicles


Bonne journée


Lypha


Au fait, je clique sur toutes tes pubs. Ce n'est plus un ordi que j'ai mais une pub ambulante .



Miss Maou 05/06/2010 13:59



loool t'embête pas trop pour les pub hein mais je te remercie beaucoup !


 


Le gros Hic dans ceci : On produit de l'huile pour les moteurs oki mais les gens qui meurt de faim et qui voient le cours des produits de bases augmenter ...?


 


Le pire reste et ça on le lit rarement : tout les "Biocarburant" sont moins écologique au final que l'utilisation du pétrole, Kérozène etc.


 


Production, engrais, transport et en attendant les Pays e voie de développement se retrouve en situation de pénurie alimentaire....



Présentation

  • : Miss Maou et son Antre de l'Occulte
  • Miss Maou et son Antre de l'Occulte
  • : Philosophie de Vie et développement personnel. Ce blog a pour but le partage, la publication de l'actualité dont on ne parle pas au 20h, l'échange sur l'Esotérisme, mes conseils, mes écrits et accessoirement ma Vie. Bienvenue à tous,
  • Contact

Recherche